De la distinction subtile entre fantastique et science-fiction

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

De la distinction subtile entre fantastique et science-fiction

Message par Dr. Ohm le Mar 24 Fév - 10:42

Amis du jour, bonjour ; amis de la nuit bonjour aussi !  Razz

À priori, la distinction entre fantastique et science-fiction semble évidente : pour le premier, on admet généralement que tout ce qui a trait à l'imaginaire, sans qu'il n'y ait besoin d'explication « logique » (histoires de fantômes, vampires, créatures et environnements surnaturels, etc.) appartient au genre. Pour le second, il s'agit le plus souvent d'une projection dans le futur basée sur des éléments « concrets » ou plausibles (exploration spatiale, robots, intelligence artificielle, conséquences générale de l'action de l'homme sur son environnement, critique sociale, etc.)

Pourtant, en y réfléchissant bien, cette distinction devient bien plus difficile à faire avec nombre de films. Prenons par exemple les films de zombies, comme La nuit des morts-vivants de George Romero. À première vue, ça se rangerait dans le fantastique... Et pourtant, il s'agit plus de science-fiction : en effet, les causes de la « zombification » des personnes sont expliquées « rationnellement » par l'action d'un virus. De plus, les zombies ont réellement existé, puisqu'il s'agit d'esclaves drogués de leur vivant (et qui malheureusement ne recouvrent jamais une vie normale étant donné les dommages occasionnés par la drogue)... Pas si fantastique finalement et même terriblement réel !

Évidemment, les morts ne se lèvent pas des tombes (techniquement, avec des membres et des muscles pourris ça n'est pas possible), ce qui reste le seul élément réellement surnaturel de ce genre de film. Pour le reste, on est finalement bien plus proche d'une parabole et d'une critique sociale.

De même ou presque pour les vampires. Les vampires existent (mais pas sous la forme de Christopher Lee), ce sont des chauves-souris qui se nourrissent effectivement de sang. Bien évidemment, toute la symbolique qui s'y rattache est imaginaire et ancrée dans nos peurs profondes... Ce qui tendrait à démontrer que le réel est finalement le moteur premier des peurs et des fantasmes !

Prenons maintenant un thème classique de la SF, le voyage dans le temps. Même si théoriquement la chose est possible (le sujet fait grand débat chez les astrophysiciens), le problème des voyages dans le passé pose l'éternel problème des paradoxes temporels. Et en ce sens, la plupart des films qui abordent le sujet finissent toujours dans le fantastique étant donné que la nature même du paradoxe temporel pose d'évidents problèmes logiques, et l'on est toujours plus ou moins obligé de recourir à des solutions « absurdes » du point de vue logique et scientifique, mais très acceptables sur le plan narratif.
avatar
Dr. Ohm
Participant carrément radioactif
Participant carrément radioactif

Messages : 146
Date d'inscription : 22/02/2015
Age : 49
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur http://heavenlycreatures.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la distinction subtile entre fantastique et science-fiction

Message par Del'Delham le Mar 24 Fév - 11:34

Plutôt bien expliqué, je me perds toujours dans la distinction entre fantastique, science-fiction, fantaisy (pour la littérature). Il faut dire pour notre défense que les oeuvres et leurs auteurs aiment à jongler avec les genres et flirter avec les limites pour mieux nous perdre. Mais qu'est-ce que c'est agréable ! Very Happy
avatar
Del'Delham
Grand Maître
Grand Maître

Messages : 231
Date d'inscription : 24/02/2015
Age : 41
Localisation : saint laurent du var

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la distinction subtile entre fantastique et science-fiction

Message par Dr. Ohm le Mar 24 Fév - 11:43

J'aurais pu développer plus (et d'ailleurs je le ferais dès que j'aurai un peu plus de temps et que ma tendinite me fera moins souffrir), mais en même temps, j'avais pas envie de pondre un « pavé » indigeste Wink
avatar
Dr. Ohm
Participant carrément radioactif
Participant carrément radioactif

Messages : 146
Date d'inscription : 22/02/2015
Age : 49
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur http://heavenlycreatures.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la distinction subtile entre fantastique et science-fiction

Message par Del'Delham le Dim 18 Oct - 14:32

Alors cette tendinite ?? Razz
avatar
Del'Delham
Grand Maître
Grand Maître

Messages : 231
Date d'inscription : 24/02/2015
Age : 41
Localisation : saint laurent du var

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la distinction subtile entre fantastique et science-fiction

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum